Janice Moorhead

st.Portrait (2)

JANICE MOORHEAD

Peinture
Adresse : 620 chemin des Érables, Rupert, Qc. J0X 1A0
Téléphone: (819) 459-2079
Courriel : janysemail5@gmail.com
Site web : http://janice274.wix.com/janglasspaint

Bien que peintre à mes débuts ( diplômée avec distinction du programme d’arts visuels de l’Université d’Ottawa en 1979) ma découverte, en 1985, du potentiel du verre comme medium pictural, m’a mené à une carrière de plus de trente ans en tant qu’artiste du verre. Dès cette époque, j’ai développé une technique consistant en une superposition  de trois couches de verre, la première et la dernière constituées de panneaux de verre clair servant( comme dans un sandwich) à contenir la couche centrale composée de fragments de verre juxtaposés, parfois clair, parfois coloré. Ce travail de juxtaposition d’éclats de verre va au-delà de la mosaïque puisqu’avec le verre chaque parcelle modifie celles qui l’entourent et c’est pour cette raison que je me suis toujours perçue comme artiste-peintre élaborant des ensembles complexes par additions de touches successives. En effet, nous sommes ici bien loin du vitrail traditionnel. Nul besoin d’enchâsser chaque élément par des vergettes de plomb. Adjoindre au contraire verre contre verre, couleur contre couleur. Y associer, cela devenant possible, des matériaux divers et  inédits : fils de métal, minuscules figurines miniatures, etc. D’aucuns parleraient de techniques mixtes; moi, je me définis comme peintre; mes couleurs sont solides plutôt que liquides ou en pâte : voilà tout !

Maintenant, trente ans plus tard, poursuivant quand même mon travail avec le verre, je revisite mon intérêt initial, je reprends les pinceaux en main. Mes images de verre « façon peinture » me tiennent lieu de tremplin vers ma nouvelle production d’acryliques sur canvas.

Thématique:

S’il est un thème récurrent dans mon travail depuis trois décennies, c’est celui de l’interaction entre l’humain et l’environnement. Que cet environnement soit urbain ou rural, l’humain apparaît toujours petit dans sa relation à l’espace. Malgré l’évidence de la primauté de la nature ou de l’effet accablant de la ville, ce qu’illustre également mon œuvre, c’est notre force, notre résilience et, par-dessus tout, notre humour. Dans ce jeu d’équilibre se font face la fantaisie et sa contrepartie et ainsi chacun est invité à sa propre interprétation.

 

[/su_column] [/su_row]

st Warmest Place in the House (2)

Warmest Place in the House, Acrylique sur toile, 30cm x 30cm

st Nice Day to Sit Outside (2)

Nice Day to be Outside, Acrylique sur toile, 76cm x 101cm

st Found a Place to Read a Book (2)

Found a Place to read a Book, Acrylique sur toile, 76cm x 101cm

st Night Light (2)

Night Light, Acrylique sur toile, 40cm x 50cm

Share This PageShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>